As-Salatu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

As-Salatu

Message par Abu Luqman le Jeu 6 Déc - 10:01

As-salamu 3alaykoum wa rahmatullahi wa barakatuh,

comment ne pas parler sur ce forum de la priere?
La priere, ce lien avec notre Créateur Allah 3azzawajjal, ce cadeau fait au Prophete salla Allahu 3alayhi wa sallam l'année de l'épreuve lorsqu'il a perdu son épouse, la mere des Croyants Khadija radiallahu 3anha et son protecteur, son oncle bien aimé Abu Talib, cette priere instituée et révélée sans intermédiaire lors de l'ascencion nocturne.

J'aimerais donc que l'on parle de la príere, de son statut, de sa valeur, de ses regles, et de tout ce qui vous viendra a l'esprit concernant le 2eme pilier de notre religion.
J'espere que vous serez inspirés par ce sujet...

Jazakumullahu khayran.
avatar
Abu Luqman

Messages : 221
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Degrés dans l’accomplissement de la prière

Message par Abu Luqman le Jeu 6 Déc - 10:10

Degrés dans l’accomplissement de la prière Ibn Al-Qayim
Ibn Al-Qayim (rahimahullah) a dit :

Et les gens, en ce qui concerne l’accomplissement de leur prière, sont divisés en cinq niveaux :

Le premier : Le niveau de celui qui est négligent et fait du tort à son âme : Il est celui qui échoue dans l’accomplissement correct des ablutions, de la prière en son temps, ses limites indiquées et dans l'accomplissement de ses piliers essentiels.

Le deuxième : Celui qui préserve ses prières dans leurs temps appropriés et dans leurs limites indiquées, accomplit leurs piliers essentiels et accomplit ses ablutions avec soin. Cependant, son effort (dans la réalisation de ceci) est perdu par des chuchotements dans sa prière, donc il est emporté par des pensées et des idées.

Le troisième : Celui qui préserve ses prières dans les limites indiquées, accomplit leurs piliers essentiels et s'efforce de repousser les chuchotements, les pensées et les idées. Il est occupé à la lutte contre son ennemi (Shaytan) pour qu'il ne vole pas de sa prière. À cause de cela il est engagé (à la fois) dans la prière et le jihad.

Le quatrième : Celui qui est debout pour la prière, achève et perfectionne ses droits, ses piliers essentiels, exécute cela dans ses limites indiquées et son cœur est absorbé par la préservation de ses droits et limites indiquées, pour que rien n'en soit gaspillé. Son souci entier est dirigé vers son établissement, son achèvement et sa perfection, comme il doit être. Son cœur est immergé dans la prière et dans la soumission à son Seigneur le Glorifié.

Le cinquième : Celui qui est debout pour la prière comme celui mentionné ci-dessus. Cependant, en plus de cela, il a pris et placé son cœur devant son Seigneur Azzawajall, regardant vers Lui avec son cœur avec attente, (son cœur) rempli de Son amour et de Sa force, comme s'il voyait Allah. Les chuchotements, les pensées et les idées ont disparu et les voiles entre lui et son Seigneur sont levés. Ce qu’il y a entre cette personne et d'autres en ce qui concerne la prière, est supérieur et plus grand que ce qu’il y a entre le ciel et la terre. Cette personne est occupée par son Seigneur Azzawajall, enchanté par Lui.


Le Premier type sera puni, on demandera des comptes au deuxième type, le troisième aura ses péchés et défauts expiés, le quatrième sera récompensé et le cinquième sera près de son Seigneur, parce qu'il recevra la part de celui qui fait sa prière le délice et le plaisir de son œil.

Quiconque fait de sa prière, le délice et le plaisir de son œil, aura la proximité de son Seigneur 3Azzawajall comme délice et plaisir de son œil dans l’au-delà. Il sera aussi un plaisir pour l'œil dans ce monde, car quiconque fait d’Allah le plaisir de son œil dans ce monde, chaque œil sera enchanté et satisfait de lui.

Source : Al-Wabil As-Sayib
avatar
Abu Luqman

Messages : 221
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le secret de la prière Ibn Al-Qayyim

Message par Abu Luqman le Jeu 6 Déc - 10:11

Le secret de la prière Ibn Al-Qayyim

Le secret et l’élément central de la prière est l’orientation totale du cœur vers Allah et la présence de tout son être face à Lui.

Si le fidèle ne se dirige pas [totalement] vers Allah [durant sa prière], s’occupe d’autre chose, est distrait par les pensées qui lui traversent l’esprit, il sera alors comparable à une personne qui se rendrait auprès de son roi pour s’excuser de ses erreurs et fautes, l’implorer pour qu’il déverse sur lui les flots de sa bonté, de sa générosité et de sa miséricorde, lui demander subsistance pour nourrir son cœur, et ainsi être assez robuste pour le servir.

Le voilà donc qui arrive face au roi, et il ne lui reste plus qu’à formuler sa demande, mais c’est alors qu’il se détourne de lui, et s’occupe de choses et d’autres, ou lui tourne le dos, et s’occupe de la chose la plus détestée et la plus méprisable aux yeux du roi [C’est sont les affaires de ce bas monde qui occupent l’esprit du fidèle en prière qui sont désignées ici.].

Il préfère donc cette chose à son roi, il en fait la direction de prière de son cœur, le lieu de son orientation et de ses confessions. Il envoie ensuite, en guise d’excuse, servants et employés pour servir le roi à sa place, tandis que le roi est témoin de cette mascarade. Cependant, la générosité du roi, sa bonté et son immense bienfaisance l’empêchent de renvoyer ces servants et employés, qui seront touchés par sa clémence et son indulgence. [L’homme représente le cœur distrait du fidèle en prière. Ses servants et employés représentent les membres de son corps qui effectuent, malgré son esprit distrait, les gestes de la prière]. Mais il y a une grande différence entre les généreuses parts de butin, légitimement distribuées aux combattants, et les résidus qu’on daigne accorder à ceux qui n’héritent d’aucune part de butin,

« Et il y a des rangs [de mérite] pour chacun, selon ce qu’ils ont fait, afin qu’Allah leur attribue la pleine récompense de leurs oeuvres; et ils ne seront point lésés. » (Al-Ahqâf v.19)

Allah a créé le genre humain pour Sa propre personne et Se l’est réservé. Il a créé toute chose pour et à cause de l’homme, comme dans ce récit où Allah aurait dit : « Ô fils d’Adam ! Je t’ai créé pour Moi, et J’ai créé toute chose pour toi. Par le droit que Je détiens sur toi ! Ne te détourne pas de ce pour quoi Je t’ai créé, en t’occupant de ce que J’ai créé pour toi. » Dans un autre récit, Allah aurait dit : « Ô fils d’Adam ! Je t’ai créé pour Moi, ne t’amuse donc pas. Je Me charge de ta subsistance, ne te fatigue donc pas. Ô fils d’Adam ! Cherche-moi tu Me trouveras. Or si tu Me trouves, tu auras tout trouvé. Mais si je T’échappe, tout t’échappera. Et Je dois t’être plus cher que toute autre chose. »

Allah a fait de la prière un moyen menant à Sa proximité, Sa supplication, Son amour et Sa compagnie. Entre chaque prière, le serviteur est à la merci de l’insouciance, de la froideur, de la dureté du cœur, du détournement, des erreurs et des péchés. Tout ceci l’éloigne de son Seigneur et l’écarte de Sa proximité. Il devient alors comparable à un être étranger à la servitude d’Allah, comme s’il ne faisait plus partie de Ses serviteurs. Il peut même aller jusqu’à se jeter de lui-même dans les filets de [Satan] l’ennemi, qui se saisira de lui, le ligotera, l’enchaînera et le jettera dans la prison de son âme et de ses passions.

Il souffrira alors, la poitrine serrée, accablé de soucis, de préoccupations, d’abattement, de remords, sans en connaître la cause. Mais la clémence de son Seigneur, le Très Miséricordieux, l’Affectueux, interviendra, et c’est la raison pour laquelle Il a institué un acte d’adoration global, dont les éléments et les situations sont aussi variés que les événements qui ont croisé le chemin du serviteur, et sont proportionnels au besoin que celui-ci éprouve envers chacun des bienfaits que représentent les éléments de cet acte d’adoration.

Source : Les secrets de la prière
avatar
Abu Luqman

Messages : 221
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La concentration dans la prière

Message par Abu Luqman le Jeu 6 Déc - 10:11

La concentration dans la prière Ibn Qayyim Al-Jawziyyah

La concentration dans la prière présente trois étapes :

- L’attention que le serviteur porte à son cœur en le protégeant et le soignant des maladies des passions, des insufflations sataniques et autres pensées qui peuvent annuler la récompense de la prière ou la diminuer.

- L’attention qu’il porte à Allah dont il sait qu’Il le surveille. Il L’adorera ainsi comme s’il Le voyait.

- L’attention qu’il porte aux sens des paroles d’Allah, aux détails de leur signification et à la soumission à Allah par la prière, de façon à leur donner leur dû en terme de recueillement, de quiétude et autres.

En complétant ces trois étapes, le fidèle aura alors parfaitement accompli sa prière, et l’attention qu’Allah lui portera sera proportionnelle à sa concentration.

Lorsque le fidèle se met debout pour prier, toute son attention sera portée sur la souveraineté absolue d’Allah et Son immensité. Le fidèle ne s’orientera donc ni à droite, ni à gauche.

Lorsqu’il prononce le Takbîr, toute son attention sera portée sur la grandeur d’Allah, Sa Majesté et Son immensité.

Lorsqu’il prononce la formule d’ouverture de la prière, il accordera toute son attention à la glorification d’Allah, Son éloge et celle des lumières éclatantes de Son visage, à exempter Allah de tout ce qui ne Lui sied pas, et à Le louer pour Ses attributs et Sa perfection.

Lorsqu’il cherche la protection d’Allah contre Satan le maudit, son attention sera portée sur le fait qu’il vient chercher refuge auprès du soutien inébranlable d’Allah, de Son pouvoir, du secours qu’Il porte à Son serviteur, de la protection qu’Il lui accorde, et de sa défense contre son ennemi.

Lorsqu’il récite les paroles d’Allah, son attention portera sur la connaissance d’Allah au travers de Ses paroles, comme s’il Le voyait et L’observait par le biais de Ses paroles, comme l’a affirmé un pieux prédécesseur : « Allah S’est manifesté à Ses serviteurs par le biais de Ses paroles. » A ce sujet, les gens se divisent en plusieurs catégories, chacun percevant et ressentant les versets d’Allah d’une manière différente. Ainsi, lors de la lecture du Coran en prière, certains sont parfaitement lucides, d’autres borgnes, d’autres aveugles, d’autres sourds, d’autres myopes, etc. En récitant le Coran, le fidèle doit donc être attentif à méditer sur Allah, Ses attributs, Ses actes, Ses ordres, Ses interdits, Ses lois et Ses noms.

Lorsqu’il s’incline, son attention portera sur l’immensité d’Allah, Sa Majesté, Sa puissance et Sa grandeur. C’est pour cela qu’il est institué de dire lorsqu’on est incliné : « Gloire à mon Seigneur l’immense. »

Lorsqu’il se relève de l’inclinaison, son attention sera portée sur la louange d’Allah, Son éloge, Sa glorification, Son adoration, et sur le fait qu’Il est Le seul à faire don ou à priver autrui.

Lorsqu’il se prosterne, il portera son attention sur la proximité d’Allah, Son rapprochement, la soumission et l’humilité envers Lui, la nécessité que l’on éprouve à Son égard, la faiblesse du serviteur, son humilité face à Allah et Sa supplication.

Quand il relève la tête après la prosternation, il s’agenouille ainsi, et son attention portera sur la richesse d’Allah, Sa générosité et Sa largesse pour lesquelles le serviteur éprouve un profond besoin. Il suppliera alors Allah en faisant preuve d’humilité, pour qu’Il lui pardonne, lui fasse miséricorde, le protège, le guide et lui accorde sa subsistance.

Lorsqu’il s’assoit pour accomplir le Tashahhud, il se retrouve dans une situation différente, et son attention sera sollicitée de façon autre, qui ressemble à la situation du pèlerin lors du Tawâf d’Adieu. En effet, son cœur sent qu’il va bientôt quitter l’entretien qu’il a avec son Seigneur pour se consacrer aux choses de ce bas monde, aux soucis et aux occupations dont il s’est détaché pour adorer son Seigneur.

Or, avant la prière, son cœur était en proie aux tortures et aux douleurs causées par tous ces soucis. En entrant en prière, le cœur a ressenti l’esprit de la proximité divine, et goûté aux délices procurés par l’entretien qu’il a avec Allah. Lorsque la prière touche à sa fin, le cœur sent qu’il va retourner aux soucis d’ici-bas, il est donc affligé à l’idée de conclure la prière et de la quitter, en disant : « Si seulement cette prière pouvait se prolonger jusqu’au jour où je rencontrerai Allah. »

En effet, le cœur sait qu’il va quitter le dialogue initié avec Celui dont l’entretien n’engendre que bonheur, pour s’entretenir de choses qui ne procurent que douleur, souci, accablement et amertume.

Cependant, n’éprouvera ces deux sentiments qu’un cœur vivant, rempli du rappel d’Allah, de Son amour et de Sa compagnie. [Un cœur] qui sait que dialoguer avec des créatures, les voir et les fréquenter n’engendre le plus souvent que douleur, amertume, oppression de la poitrine, obscurité du cœur, bonnes actions manquées, accumulation de péchés et déconcentration de l’esprit qui ne pourra plus s’entretenir avec Allah comme il se doit.
avatar
Abu Luqman

Messages : 221
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: As-Salatu

Message par vyvy le Mer 9 Jan - 2:12

As salam alaykoum. Smile


Quelles excuses pour ne pas pratiquer As-salat.?


Au nom d'Allah le Tout miséricordieux, le Très miséricordieux.
Et que les salutations et la paix aillent sur Mohamed (sallallahu alayhi wa salam) le dernier messager.

{ Ô homme! Qu'est ce qui t'a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble, qui t'a créé, puis modelé et constitué harmonieusement? Il t'a façonné dans la forme qu'Il a voulue.} [ Sourate 82, versetS 6 - 8 ]

"Venez à la prière, venez au succès !".

Voilà ce que répète inlassablement le mouadhen pourtant pas mal de personnes font la sourde oreille...

{Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière
et suivirent leur passions. Ils se trouveront en perdition}
[ Sourate 19, verset 59 ]

C'est donc particulièrement pour ces gens là que j'adresse ce petit message. Quelles excuses a-t-on pour ne pas pratiquer la salat ? Voici quelques réponses qu'on entend souvent, avec une explication correspondante:



** Moi el hamdoulillah, je ne vole pas, je ne mens pas...je ne crois pas que ça soit si grave que ce ça. Mieux vaut être comme moi que faire la prière et en même temps mentir, sortir le soir dans les endroits haram comme j'en connais ! **

{ Les anges demanderont "qu'est-ce qui vous a acheminés à Saqar - enfer intense - ? ". Ils diront: "Nous n'étions pas de ceux qui faisait la salat } [ Sourate 74, verset 42 - 43 ]

"La première des actions sur lesquelles ont sera jugé le Jour de la Résurrection sera la salat. Celui qui l'aura bien accompli aura réussi, et celui qui l'aura négligé aura raté" Certes, le mensonge, le vol, la fornication sont de graves pêchers, mais l'abandon de la salat est pire encore .



** Je fais trop de bêtises pour pouvoir prier... ce serait de l'hypocrisie de ma part de prier comme ça! J'attends donc d'arrêter mes bêtises et je me lance dans la prière. **

{ La salat éloigne de la turpitude et du blâmable }
[ Sourate 29, verset 45 ]

{ Ô les croyants ! Cherchez secours dans l'endurance et la salat. Car Allah est avec ceux qui sont endurants }
[ Sourate 2, verset 153 ]

C'est la salat qui va te donner la force d'arrêter ce qui est blâmable en toi, c'est elle qui va t'aider à arrêter tous tes vices. C'est donc l'outil qu'il te faut !

{ Et accomplis la Salat aux deux extrémités du jour et à certaines heures de nuit.
Les bonnes oeuvres dissipent les mauvaises }
[ Sourate 11, verset 114 ]

"Les cinq prières sont l'exemple d'un fleuve passant près de sa porte et où l'on se lave 5 fois par jour...".

Si les prières sont faites pour nous laver de nos péchés, est-il normal d'attendre de ne plus faire de pécher avant de commencer à prier ? C'est comme quelqu'un qui dirait qu'il est trop sale pour se laver... ça n'a vraiment aucun sens.

D'autant plus que le fait de ne pas faire la salat est en soit même un grave péché..... la boucle est bouclée !



** Je suis trop jeune, je préfère profiter un peu de ma jeunesse...
et de toute façon je compte bien m'y mettre un jour ou l'autre. **


{ Et personne ne sait ce qu'il acquerra demain } [ Sourate 31, verset 34 ]

" Qu'attendez-vous si ce n'est une des 7 choses : ... la mort, le faux messie, ou l'heure du jugement et l'Heure est bien pire encore ! "

Es-tu sûr que tu vas vivre autant de temps que tu le penses ? Et surtout, es-tu sûr que même si tu vis jusqu'à avoir "profité" de ta jeunesse, que tu vas vraiment t'y mettre ? Ne penses tu pas que tu te mens à toi-même en remettant toujours les choses à demain ?

Je me rappelle, quand j'étais encore à l'école et qu'on nous donnait des devoirs pendants les petites vacances, je me disais que j'allais laisser le week-end passer et je les ferais le lundi... une fois lundi je me disais que j'avais encore le temps et que je pouvais les faire pour la 27me semaine... ainsi de suite jusqu'à me retrouver à la rentrée n'ayant presque rien fait ! Le résultat on le connaît, sauf que là on ne joue plus pour une note, pour passer une classe, ou pour avoir un emploi bien tranquille... non, ce coup si c'est vraiment du sérieux : on joue soit sa place dans les merveilles du Paradis pour l'éternité, soit sa place dans les tortures éternelles de l'Enfer ! Qu'Allah nous en préserve. Amine.

** C'est trop tard. J'ai trop déliré... Allah ne me pardonnera jamais ! **


{ Et ne désespérez pas de la miséricorde d'ALLAH. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d'Allah. } [ Sourate 12, verset 87 ]

"La porte du repentir est ouverte jusqu'à que se lève le soleil de l'occident - fin du monde - " Si Allah et son Messager (sallallahu alayhi wa salam) te disent qu'il n'est pas trop tard, que veut tu que je te rajoute de plus ? Il sera trop tard uniquement quand tu seras sur ton lit de mort ou quand la fin des temps aura bien commencé.



** Je suis débordé, franchement pour l'instant je n'ai pas le temps.
Et d'abord ne dit-on pas: "le travail, c'est l'adoration ! ?". **


{ O hommes! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni l'enfant pour son père. La promesse d'Allah est vérité. Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur - Satan - ne vous induise pas en erreur sur Allah} [Sourate 31, verset 33 ]

Le Prophète (sallallahu alayhi wa salam) disait "Malheur à l'adorateur du dirham et du dinar" Si on compte en moyenne 5 minutes par salat et qu'on multiplie par 5 salat quotidiennes, on obtient un total de 25 minutes par jour, soit à peu près une minute par heure ! Qui d'entre nous serait assez radin pour refuser à son Créateur 1 minute par heure ??

D'ailleurs, si quelqu'un mériterais le plus de ne pas faire la salat à cause de ses occupations, ce serait bien le soldat en plein combat. Et bien non ! Même en plein combat il n'y a pas d'excuse pour délaisser sa salat - un groupe prie pendant que les autres les protègent, puis ils changent de rôle - .

Si le travail qui est en soi une chose honorable t'occupe au point de ne pas avoir le temps de donner 5 minutes à ton Créateur, alors c'est vrai tu es en pleine adoration : l'adoration de Satan, l'adoration de l'argent... mais certainement pas celle d'Allah .



**J'ai peur d'arrêter... on m'a dit que si on commence la prière et que l'on s'arrête, c'était pire que de n'avoir rien fait.**

{ Quiconque fait un bien fut-ce du poids d'un atome, le verra } [Sourate 99, verset 7 ]

" Mettez-vous à l’abri du feu ne serait-ce que par un morceau de datte et celui qui n’en trouve pas, par une bonne parole». [ Rapporté par Boukhari et Mouslim ]

Comment celui qui essaye d'obéir à Allah et n'y arrive pas pourrait-il être pareil ou même pire que celui qui ne tente même pas le coup d'essayer ? C'est vraiment un mensonge évident que de dire de telles choses...

Celui qui fait la salat tous les jours puis s'arrête serait-il égal a celui qui ne s'est jamais prosterné ? Qu'est-ce qu'on fait quand un bébé apprend à marcher ? Bien qu'il tombe dans ses débuts et qu'on sait qu'il va sûrement encore tomber, On L'Encourage ! Ca serait bête d'empêcher à son bébé de marcher parce qu'on a peur qu'il tombe encore..... Non?



** La foi, c'est dans le coeur. **


{ Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver qui de vous est le meilleurs en oeuvres }
[Sourate 67, verset 2 ]

Pourquoi sommes nous ici-bas ? Allah ne nous dit-Il pas :

{ Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent }
[ Sourate 51, verset 56 ].

Et savez vous quelle est la définition de l'Adoration - Ibada - ? C’est un nom qui englobe les paroles et les actes apparents ou cachés. Alors sans actes y a-il une Adoration ? Et sans l'Adoration peut-on dire que nous avons la Foi ?



** Moi j'aimerais bien faire la prière, mais bon… j'ai un problème aux genoux. **

Allâh a dit : { Allah veut vous alléger les obligations, car l'homme a été créé faible } [ Sourate 4, verset 28 ]

Selon 'Imrân ibn Housayn, le Prophète (sallallahu alayhi wa salam) a dit:

"Prie debout, si tu ne peux pas alors prie assis, si tu ne peux pas alors prie sur ton côté".
[ Rapporté par Al-Boukhâri, Mouslim, Ahmad ]

Et oui, l'Islam c'est la facilité ! Le malade n'a pas à souffrir pour accomplir la salat car Allah l'a facilité, de même quand on est en voyage – qui souvent est épuisant – alors on raccourcit notre salat. Quand on ne trouve pas d'eau pour se purifier, alors on peut le faire avec de la terre.

Tout cela pour qu'on n'éprouve aucune peine dans nos adorations !



Pour conclure, on voit bien qu'il n'y a aucun argument qui tienne la route pour celui qui ne pratique pas la salat. Satan, bien qu'il soit coriace, n'est pas très malin et c'est pour ça qu'avec l'aide d'Allah on voit bien que ce damné ne propose que des illusions. Allah nous dit : "La ruse de Satan est certes faible." [ Sourate 4, verset 76 ]

Que ceux qui ne pratiquent pas encore la salat se demande donc pourquoi... les autres sont-ils meilleurs que moi ? Sont-ils plus intelligents que moi ? Pourquoi eux, et pas moi ... Pourquoi ?

Quel sens a ma vie ici- bas, et vaut-elle la peine d'être vécu sans l'Adoration de mon Créateur ?

{ Dis : Ma prière, mes sacrifices, ma vie et mon trépas, je les offres à Allah, Maître de l’univers }
[ Sourate 6, verset 1].

source http://www.sajidine.com/rappels/frere-soeur/pourquoi-ne-pas-prier.htm

Qu'Allah facilite ceux qui veulent faire la prière
Qu'Allah ne nous fasse jamais lacher la prière.

Amine.

Salam alaykoum
avatar
vyvy

Messages : 67
Date d'inscription : 06/12/2007
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tarku as-salat - L'abandon de la priere

Message par Abu Luqman le Mer 9 Jan - 16:18

Arguments tirés du Quran et de le Sunna par ceux qui déclarent mécréant celui qui a abandonné la salat :

"42. Le jour où ils affronteront les horreurs [du Jugement] et où ils seront appelés à la Prosternation mais ils ne le
pourront pas.
43. Leurs regards seront abaissés, et l'avilissement les couvrira. Or, ils étaient appelés à la Prosternation au
temps où ils étaient sains et saufs ! ..." (surat al Qalam)

Dans son tafsir, Ibn Kathir rahimahullahi indique que le jour de la résurrection est inéluctable. Il apportera ses affres, le jugement et la décision finale qui départagera le sort de tous les hommes.
Abu Sa3id al Khudry (radiallahu 3anhu) rapporte que le Messager d'Allah (salla Allahu 3alayhi wa sallam) a dit : "Le jour ou Allah montrera Son pied découvert et que tout croyant et toute croyante se prosterneront devant Lui. Il en restera ceux, qui dans ce Bas monde, se prosternaient pour etre vus des autres. Ils essaieront de se prosterner mais leurs dos seront comme une seule plaque" (Bukhari et Muslim)

Shaykh Ibn Qayyim (rahimahullahi) dans Kitab as-salat dit : Il y aura un obstacle entre eux et Lui, ils ne pourront pas se prosterner avec les musulmans en punition pour leur abandon de la prosternation avec ceux qui accomplissaient la Salat dans la vie présente.
Ceci prouve qu'ils font partie des mécréants et des hypocrites qui, quand les musulmans se prosterneront, eux auront leur dos raidi comme celui d'un boeuf.
Ainsi s'ils faisaient partie des musulmans, il leur aurait été permis de se prosterner comme il l'a été permis aux musulmans.

"Mais s'ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, ils deviendront vos frères en religion.
Nous exposons intelligiblement les versets pour des gens qui savent." (Surat at-tawba v11)

Shaykh Ibn Qayyim (rahimahullahi) dans Kitab as-salat dit encore : Allah a conditionné la fraternité avec les croyants par l'accomplissement de la salat, et par conséquent s'ils ne prient pas ils ne seront pas nos freres, et donc pas des croyants puisque Allah 3azzawajjal dit :

"Les croyants ne sont que des frères. établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on
vous fasse miséricorde." (surat al hujurat v10)

Ainsi on comprend que l'abandon de la salat est une mécréance faisant sortir de la nation musulmane.
S'il s'agissait de simple débauche ou de petite mécréance (koufr douna koufr) les liens de fraternité religieuse ne se seraient pas dissous.

"ô vous qui avez cru ! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d'Allah. Et quiconque fait
cela... alors ceux-là seront les perdants." (Surat al munafiqun v9)

Shaykh Ibn Qayyim a rapporté : Ibn Jarij a dit : J'ai entendu 3Ata ibn Abi Rabah dire a propos de "du rappel d'Allah", c'est la salat prescrite.
Allah y a condamné a la "totale perdition" quiconque a été distrait de la Salat par des biens et ses enfants (au point de l'abandonner).
Or la "totale perdition" ne peut concerner que les mécréants, car le musulman, meme s'il est en perdition a cause de ses péchés et des ses désobéissances, en définitive, il atteindra la réussite.

Shaykh Ibn Qayyim a dit aussi : "Celui qui croit qu'Allah a imposé la salat comme étant une obligation fondamentale, ne peut pas continuer dans l'abandon de celle-ci perpétuellement et avec persistance. En fait il est impossible, dans la nature humaine et dans le sens commun, de penser que l'homme puis a la fois :
- Avoir la croyance ferme qu'Allah a imposé l'obligation de la célébration de la Salat, de nuit comme de jour, 5 fois par jour et tous les jours
- Avoir la croyance ferme en un chatiment des plus durs en pumition de l'abandon de la salat
- Abandonner de façon perpétuelle la Salat malgré une croyance forte aux 2 points précédents

Ceci est tout a fait impossible. Jamais personne ne pourra persister dans l'abandon de la Salat et croire en meme temps qu'elle est une obligation fondamentale.
Ceci est de l'ordre de la plus impossible des impossibilités que de penser qu'il puisse exister dans le coeur d'un sujet une foi ferme sans qu'elle soit suivie par l'accomplissement d'acte d'adoration obligatoire et d'abandon de péché."

Al Hassan a dit : "La foi n'est ni l'intention, ni le fait de trouver une chose agréable, mais ce qui est dans le coeur et est authentifié par les actes"

Dans Fath al Bari, on peut lire : "Les Salafs ont dit : "La foi englobe la conviction du coeur, la prononciation par la bouche et les actes des membres du corps""

3Abdallan Ibn Jabir a dit : "Le Prophete salla Allahu 3alayhi wa sallam a dit : "Entre l'homme et la mécréance, il y a l'abadon de la salat"" (Muslim)

Shaykh Ibn Qayyim (rahimahullahi) dans Kitab as-salat : 3Abd Allah Ibn 3Amr ibn al 3Ass radiallahu 3anhuma a rapporté que le Prophete salla Allahu 3alayhi wa sallam a évoqué la salat un jour et a dit :
"Pour celui qui la préserve, elle sera une lumiere, une preuve et une protection le jour de la résurrection. Par contre, pour celui qui ne la préserve pas, elle ne lui sera ni une lumiere, ni une preuve, ni une protection. Il sera le jour de la résurrection avec Qaroun, Pharaon, Hamane et Oubey Ibn Khalaf." (Ahmad & Ibn Hibbene)

Le Prophete salla Allahu 3alayhi wa sallam a évoqué précisemment ces 4 personnes car elles sont a la tete de la mécréance et en cela il y a une subtilité admirable qui est la suivante :
L'abandon de l'assiduité a la Salat est la conséquence des occupations dues a la richesse, a la royauté, au ministere ou au commerce.
Ainsi celui qui s'est détourné de la salat a cause de son argent sera avec Qaroun, celui a cause de la royauté sera avec Pharaon, celui a cause de son ministere sera avec Hamane et enfin celui a cause de son commerce sera avec Oubey Ibn Khalaf.


Avis des sahabas sur le cas de celui qui a abandonné la Salat :

Al Hafidh 3Abd al Haq al Ichbily (rahimahullahi) dans son livre sur la Salat a dit : "Un groupe de compagnons (radiallahu 3anhum) et certains d'entre ceux qui sont venus aprés eux, considéraient comme mécréant celui qui abandonne délibérément la Salat jusqu'a ce que l'ensemble des heures légales soient dépassées"
Parmi eux : 3Omar Ibn al Khattab, Nu3adh Ibn Jabal, 3Abdallah Ibn Mas3ud, Ibn 3Abbas, Jabir, Abu Darda et 3Ali Ibn Abu Talib !!!!!!!!

3Abdallah Ibn Shaqiq, un des tabi3in et dont tout le monde reconnaissait la haute moralité a dit :
"Les compagnons de Muhammad salla Allahu 3alayhi wa sallam ne considéraient pas que l'abandon d'un des actes d'adoration pouvait conduire a la mécréance, sauf pour la Salat" (At-Tirmidhi & Al Hakim)

A noter :

Shaykh Al Albani (rahimahullahi) a commenté le hadith suivant :

"Les Anges ont intercédé, les Prophetes ont intercédé et les croyants ont intercédé. Il ne reste plus que Le Plus Miséricordieux des Miséricordieux (...) Et en une prise (ou en 2 prises) Il sortira des gens du Feu qui n'ont jamais réalisé pour Allah d'oeuvre de bien..." (Ahmad, An-Nassai, Ibn Majah)

Shaykh a dit : Ces gens qu'Allah sortira de l'Enfer n'accomplissaient pas la Salat puisqu'ils n'ont jamais fait d'oeuvre de bien> Donc, bien qu'ils n'aient jamais prié, ces gens la entreront au Paradis.
Or il est connu chez ahl sunna wal jama3a que le mécréant n'entrera jamais au Paradis.
Il s'en suit alors, d'aprés lui, s'il est possible que certaines personnes ayant abandonné la Salat entrent au Paradis, c'est donc qu'il ne faut pas déclarer mécréants ces personnes, pusique le mécréant ne pourra JAMAIS entrer au Paradis.

Je finirai par une parole de Shaykh Ibn Bazz (rahimahullahi) : "La négligence et la fainéantise vis a vis de la Salat en commun font partie des caractéristiques des hypocrites"
Allahu al musta3an...

Et tous les savants sont unanimes pour dire que l'abandon de la Salat constitue chez Allah un péché bien plus grave que la fornication, le vol, la consommation d'alcool ou le meurtre.

WA ALLAHU A3LAM
avatar
Abu Luqman

Messages : 221
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: As-Salatu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum