Concernant la Zakat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concernant la Zakat

Message par Abu Luqman le Sam 2 Fév - 12:42

As-salamu 'alaykoum wa rahmatullahi wa barakatuh,

Sheikh Muhammad Ibn Salih Al 'Outhaymine (Rahimahou Allah)

L’aumône légale est une obligation parmi les obligations de l’Islam, elle est l’un de ses piliers et le plus importante après les deux attestations et la prière. La preuve de son obligation se trouve dans le Livre d’Allah ta’ala et la Sounna de Son prophète -salla Allahu 'alayhi wa sallam- et le consensus (les musulmans sunnites). Celui qui renie l’obligation de la zakat est considéré
comme un mécréant ayant renié l’Islam, il doit s’en repentir. Si c’est le cas, et qu’il ne se repent pas, alors il doit être tué [par le gouverneur]. Celui qui néglige cette obligation par avarice ou en réduit consciemment une partie est du nombre des injustes qui mérite le châtiment d’Allah ta’ala. Allah ta’ala a dit :

« Que ceux qui gardent avec avarice ce qu'Allah leur donne par Sa grâce, ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c'est mauvais pour eux: au Jour de la Résurrection, on leur attachera autour du cou ce qu'ils ont gardé avec avarice. C'est Allah qui a l'héritage des cieux et de la terre. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. » [Sourate Al ‘Imran - 180]

On trouve dans le Sahih d’Al Boukhari, selon Abou Hurayra (radya Allah ‘anhou), que le prophète –salla Allahu 'alayhi wa sallam– a dit : « celui qu’Allah lui a donné des biens sur lesquels il n’a pas acquitté l’aumône légale, ils lui seront représenté comme un serpent possédant du poison excessif qui a une gorge qui le cerne le jour de la résurrection et le prend par sa bouche puis il dit "je suis tes biens je suis ton trésor" [Ce hadith est rapporté de façon
authentique et traduit selon l’explication de Nawawî].

« Quant à ceux qui amassent l'or et l'argent pour les conserver sans en payer l'aumône légale, préviens-les, O Messager, d'un supplice terrible. [] Le Jour du Jugement Dernier, cet argent sera chauffé au rouge dans le feu de la Géhenne, puis on en brûlera le front, les flancs et le dos de leur possesseur. On les blâmera en ces termes :

"Voilà ce que vous avez thésaurisé pour vous-mêmes, sans y prélever ce qui est dû à Allah. Goûtez donc aujourd'hui un grand supplice". » [Sourate 9 - 34-35]

On trouve dans le Sahih de Mouslim selon Abou Hurayra (radya Allah ‘anhou), que le prophète –salla Allahu 'alayhi wa sallam– a dit : «« Toute personne qui possède de l'or et de l'argent et ne s’acquitte pas de son pas obligation [l'aumône légale], viendra le jour de la résurrection on lui forgera des plaques de feu qu'on chauffera encore plus au feu de l'Enfer. Ses membres en subiront la brulure sur le côté, son front et son dos. Dès qu'ils refroidiront on les lui reportera pour en Enfer pour une durée qui équivaut à cinquante mille ans jusqu'à la fin du jugement universel. Il voit alors sa finalité ou
bien au Paradis, ou bien en Enfer
»

L’aumône légale comporte de nombreux bienfaits, on cite les bienfaits spirituels, personnels (sur la personne qui s’en acquitte) et sociaux que nous évoquerons à la suite:

Les bienfaits spirituels :

- C’est l’application d’un des piliers de l’Islam ce qui est une acte qui procure le bonheur au fidèle dans sa vie ici bas et dans l’au-delà.

- C’est un acte qui rapproche le serviteur de son Créateur et accroit sa Foi, ce qui est aussi valable pour les autres actes d’obéissance.

- C’est un acte une fois accompli est récompensé par une rétribution immense.

Allah ta’ala a dit :

« Allah anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n'aime pas le mécréant pécheur. » [Sourate 02 – 276]

Et aussi :

« Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d'autrui ne les accroît pas auprès d'Allah, mais ce que vous donnez comme Zakâ, tout en cherchant la Face d'Allah (Sa satisfaction)... Ceux-là verront (leurs récompenses) multipliées.» [Sourate 30 – 39]

Et d'après Abou Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le prophète -salla Allahu 'alayhi wa sallam- a dit: "Toute aumône faite d'un argent licite -et Allah n'accepte que le licite-, tombera dans la main droite du Miséricordieux. Même si elle était une datte, celle-ci augmenterait au creux de la main du Miséricordieux jusqu'à ce qu'elle devienne plus grande encore qu'une montagne, tel qu'un poulain ou un chamelon ne grandissent". (Hadith authentique rapporté par Al Boukhari et Mouslim - Version de Mouslim)

- C’est un acte par lequel Allah efface les erreurs commises selon la parole du prophète () : « l’aumône efface les erreurs comme l’eau éteint le feu »

L’aumône ici, signifie l’aumône légale [Az-Zakat] et la donation ou aumône.

Les bienfaits personnels (sur la personne qui s’en acquitte) :

- Cet acte propulse son auteur au seuil des bienfaiteurs au caractère généreux et pardonneur.

L’aumône est un acte qui nécessite de son auteur de la miséricorde et de la bonté envers ses frères nécessiteux et Allah fera miséricorde à ceux qui sont miséricordieux.
Il a été observé que l’individu qui investi son énergie financière et physique envers les autres musulmans, cela ouvre sa poitrine à l'Islam et rend l’âme modeste. Cet investissement rendra la personne aimée par les autres musulmans du fait de son investissement pour eux.

L’aumône l’égale est un acte qui purifie le comportent de la personne en amoindrissant son penchant pour l’avidité et l’avarice comme Allah ta’ala a dit :

«Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audient et Omniscient..» [Sourate 09 – 103]

Les bienfaits sociaux:

- Cet acte répond aux besoins des gens pauvres qui sont la prunelle de la majorité des gens du pays.

- L’aumône légale renforce les musulmans entres eux et les honores, c’est aussi pour cela qu’il y a d’un autre côté l’aumône légale versée pour le djihad dans le sentier d’Allah que nous évoquerons [plus loin] insha Allah.

- Cet acte soustrait l’aversion et les mauvais sentiments que peuvent contenir les poitrines des pauvres et les nécessiteux, car il arrive que ces derniers regardent les riches jouir de leurs biens sans qu’ils ne leur en fassent profiter d’aucune façon. Il arrive aussi qu’ils renferment en eux une rancune et un ressentiment envers les riches parce qu’ils ne sont pas sensible à l’égard à leurs droits et ne se préoccupent pas de leurs besoins [hajat]…
Mais si, au contraire, s’il s’avère que les riches leur versent périodiquement une partie de leurs biens [une fois par an], les choses changent et on observe finalement de la tendresse et de l’harmonie [entre eux].

- C’est [aussi], un investissement des biens et une multiplication de la bénédiction [barakah], comme cela est rapporté dans un hadith du prophète -salla Allahu 'alayhi wa sallam- qui dit : " jamais une aumône n'a diminué un bien ". [Sahih Mouslim]
C'est-à-dire que si l’aumône diminue le montant de ce bien, cela ne diminuera point sa bénédiction mais l’augmentera dans l’avenir car Allah la remplace et rend ce bien abondant [barakah].

- Il y aura [aussi à travers l’aumône légale] un accroissement et une aisance dans les biens [de celui qui fait l’aumône] car quant une partie est utilisée, son impacte s’étend sur beaucoup de gens qui en profitent. Mais si, au contraire, les biens circulent que parmi les seuls riches [entre eux], les pauvres n’auraient aucune chance d’obtenir quoique ce soit.


Dernière édition par AbdAllah le Dim 28 Nov - 13:28, édité 1 fois (Raison : mise en forme du post)
avatar
Abu Luqman

Messages : 221
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sur quoi porte la Zakat et a qui la donner?

Message par Abu Luqman le Sam 2 Fév - 12:54

1-L’obligation de la zakat [aumône légale] concerne des biens particuliers qui sont :

Elle concerne l’Or et l’Argent à condition d’avoir atteint l’excèdent de richesse [An-Nissâb] :

- Le {Nisâb} de l’or est de 20 {jounayhan sa’oudiyan = monnaies saoudiennes} et trois quart {al jounayh}.

- Le {Nisâb} de l’argent est l’équivalent de 56 riyals saoudiens en argent ou l’équivalent en billets [monnaies] et elle est d’un montant équivalent au quart du dixième [du montant légal].

Il n’y a pas différence entre le fait que cet Or ou cet Argent soit sous forme de monnaie ou de que ce soit pour le commerce ou pour la parure [de la femme].

Donc, l’aumône est obligatoire en ce qui concerne la parure en Or ou en Argent de la femme après avoir atteint l’excèdent [An-Nissâb] ; même si elle la porte [la parure] ou la thésaurise selon la plupart des affirmations concernant l’aumône légale de l’Or et de l’Argent sans entrer dans les détails [de ses affirmations] et parce qu’il a été rapporté des ahadith en particulier sur l’obligation de donner l’aumône de la parure même si elle est portée :
comme il a été rapporté par ‘Abd-Allah Bnou ‘Oumrou Ibn Al ‘Ass (radiallahu 'anhu) qu’une femme a rendu visite au prophète -salla Allahu 'alayhi wa sallam- accompagnée de sa fillette et dans sa main deux bracelets en Or, il -salla Allahu 'alayhi wa sallam- a dit : « est ce que tu donnes l’aumône légale sur ça ? Elle a répondu :

non, Il a dit : « tu veux qu’Allah te les remplacera le jour de la résurrection par deux bracelets de feu ? Puis elle les a jeté et elle a dit : ils sont pour Allah et Son Messager »
[Abou Daoud dans le Livre de la Zakat et Nassaï avec une bonne chaîne de transmission...]

Il est dit dans le livre « boulough al maram » il a été rapporté [ce hadith] par les trois [as-shab as sounan] avec une isnad fort car on y retrouve Ahwouat et quant on y Ahwouat alors il est prioritaire].

2. Les biens dont la [Zakat] y est obligatoire :

Tout ce qui exposé à la vente, tous produits destinés à la vente tel que l’immobilier, les véhicules, les bêtes (cheptel), les habits (tissus) et autres produits. Le montant y est fixé au quart du dixième [de sa valeur] après le passage d'une année selon l’excèdent atteint, même si ce bien à diminué de sa valeur d’achat, augmenté ou resté équivalente.

Les biens personnels ou mis en location, tels que les immeubles, les véhicules, les machines et autres sont exempts de la zakat selon la parole du prophète -salla Allahu 'alayhi wa sallam- D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), " Le musulman ne doit pas verser une aumône légale, ni pour son cheval, ni pour son esclave ".
Hadith dans le Sahih de Mouslim.

Ceux qui ont le droit de la percevoir sont ceux a qui on donne l’aumône l’égale [Ahl Az Zakat], et Allah le Très Haut s’est chargé de le spécifier par Lui-même dans ce verset :

«L'aumône légale n'est destinée qu'à ceux qui ne trouvent pas de quoi suffire à leur subsistance et aux malades qui ne peuvent gagner leur vie; elle est destinée également à ceux qui sont chargés de la collecte de l'aumône et qui y sont affectés; à ceux dont on vise à rallier les coeurs car on espère les gagner à la cause de l'Islam pour le servir et l'appuyer. Elle est destinée également à ceux qui appellent à l'Islam et
annoncent la bonne nouvelle; à l'affranchissement des captifs et des esclaves en les libérant de l'humiliation de l'esclavage et de la captivité; à ceux qui sont criblés de dettes et sont incapables de s'en acquitter, à condition qu'elles ne proviennent pas d'un péché, d'une injustice ou d'une sottise; l'aumône légale sert à fournir aux combattants ce qui peut les aider dans la lutte pour la cause d'Allah; ainsi que tout ce
qui s'y rattache parmi les oeuvres pieuses et charitables et aux voyageurs dépourvus d'argent qui ont perdu tout contact avec les leurs. Allah a prescrit cela en tant qu'obligation visant à l'intérêt de Ses serviteurs.
Allah - qu'Il soit exalté - connaît parfaitement les intérêts de Ses créatures, Il est Sage dans Ses législations. » [Sourate 09 v60]

Les Sadaqât ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les coeurs sont à gagner (à l'Islam), l'affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d'Allah, et pour le voyageur (en détresse). C'est un décret d'Allah! Et Allah est Omniscient et Sage.

3. Ceux a qui on donne l’aumône l’égale [Ahl Az Zakat] sont au nombre de Huit catégories :

- Première catégorie : les indigents [Al Fouqara]
Les pauvres qui ne trouvent pas de quoi suffire à leur subsistance ou à moitié, parfois moins que la moitié…
S’il s’avère que la personne n’arrive pas à subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille ou à moitié, alors il est considéré comme étant indigente ayant droit à la zakat. On lui donne le complément ce qui lui suffira pour lui et sa famille une année entière.

- Deuxième catégorie : les pauvres [Al Masakin]
Ils sont ceux qui ne peuvent pas gagner suffisamment leur vie ou à moitié, même moins que cela, mais n’arrive pas à se suffire l’année entière alors il est considéré ayant droit de percevoir de quoi vivre une année complète pour le restant de l’année
S’il s’avère que la personne ne possède pas suffisamment d’argent, mais dispose tout de même d’un moyen pour gagner sa vie tel qu’un métier ou une rentré d’argent [pension] qu’il peut exploiter pour subvenir à ses besoins, alors il n’a pas droit à la zakat selon les paroles du prophète -salla Allahu 'alayhi wa sallam- : « aucune part pour le riche ou le besogneux [acheteur] »

-Troisième catégorie : Ceux qui travaillent à la percevoir [Al ‘amiloun ‘alayha]
Ils sont ceux qui la collectent, la protègent et la distribuent à ceux qui la méritent sous l’ordre du gouverneur des musulmans. On leur donne de la Zakat un salaire pour leur travail, même s’ils sont riches

-Quatrième catégorie : Ceux dont on veut rapprocher les coeurs [Al moualifati qouloubouhoum]
Ils sont ceux qui possèdent une haute considération [influents] parmi les autres [musulmans] et dont la Foi est faible. On leur donne de la Zakat pour renforcer leur Foi, afin qu’ils deviennent des prédicateurs de l’Islam et de bons exemples.
Donne-t-on la Zakat à une personne est en faiblesse au niveau de sa Foi mais ne fait parti des gens influents pour renforcer leur Foi ?
Certains savants pensent qu’on doit la donner parce que l’intérêt religieux est plus important que celui de la personne [physique], on peut donner l’exemple du pauvre qui reçoit de quoi s’alimenter alors que ce qui peut alimenter le coeur et la
Foi et autant plus important et gratifient.
Certains savants, quant à eux pensent qu’on ne doit pas la donner parce que de leur point de vue, tout ce qui relève du degré de Foi n’est qu’une question personnelle et propre à chaque individu.

- Cinquième catégorie : Pour affranchir (les esclaves) : [Ar-Riqab]
On entend par là l’achat et l’affranchissement de l’esclave avec l’argent de la zakat…aider le prisonnier musulman, en donnant de quoi payer la rançon et le libérer de la captivité…

- Sixième catégorie : Ceux qui sont lourdement endettés [Al Gharimoun]
Ce sont ceux qui ont contracté des dettes et dans la mesure de leur incapacité à rembourser leurs dus, à ceux là on donne de quoi [de la Zakat] honorer leurs dettes, qu’elles soient élevée ou pas et même s’ils gagnent bien leur vie… S’il s’avère qu’un homme dont les biens sont restreints arrive à subvenir à ses besoins et ceux de sa famille et qu’il contracté une dette qui ne peut honorer, alors on lui donne de la Zakat de quoi rembourser son dû. Il n’est pas acceptable de considérer l’annulation de la dette d’un pauvre comme étant une aumône légale [Zakat].
Les ‘Oulémas se sont divisé quant à la question de savoir à qui d’entres les deux endettés, père ou fils (d’une même famille), doit-on donner de la Zakat pour rembourser sa dette ?
Ce qui semble le plus juste, c’est de donner aux deux.
Il est autorisé de donner la Zakat directement auprès de celui qui est en droit de la recevoir [l’endetté] même si cette personne [qui a une dette] n’en a pas fait allusion, tant que celui qui souhaite donner la Zakat est au courant de cet endettement.

- Septième catégorie : Dans le sentier d’Allah : [Fi Sabil Allah]
On entend par « le sentier d’Allah », le combat dans le sentier d'Allah, c'est-à-dire qu’on donne aux combattants [Moudjahidines] ce qui leur est nécessaire pour le combat. On prélève de la Zakat ce qui est indispensable pour se doter des moyens militaires pour le combat dans le sentier d'Allah.
Mais aussi, la science religieuse [Al ‘Ilm Ash-Shar’i] dans le sentier d'Allah, on donne pour cela à l’étudient en science religieuse ce qui lui est essentiel pour étudier pour l’achat de livres et autres ; sauf dans le cas ou il possède sa propre fortune pour pourvoir à ses dépenses.

- Huitième catégorie : Le voyageur (dans le besoin): [Bnou As-Sabil]
C’est-à-dire le voyageur stoppé dans son voyage du fait qu’il n’a plus d’argent, on lui donne de la Zakat ce qui lui permettra de rentrer chez lui (dans son pays).

Conclusion :
Voici donc, tous les catégories de personnes a qui on doit donner l’aumône l’égale [Ahl Az Zakat] qu’Allah ta’ala a cité dans Son Livre, en nous informant de son obligation et du fait qu’Il nous a imposé de par Sa science et Sa sagesse et Allah est Omniscient et Sage.
Aussi, Il n’est pas acceptable de la donner [Zakat] à d’autres telle que la construction des mosquées ou bien alors l’entretien des routes car Allah à restreint de façon précisé ceux qui en ont la nécessité, et la restriction signifie l’aliénation du jugement porté sur ce qui n’y est pas restreint.
Si on contemple tous ses aspects [de la Zakat], on distinguera deux catégories, ceux qui ont besoin de la Zakat et à l’inverse, celle dont les musulmans ont besoin (de leur service). De ce fait, on s’apercevra de la sagesse dans l’accomplissement de cet acte qu’est la Zakat dont l’objectif est de construire une société charitable, complémentaire, égalitaire dans la mesure du possible car l’Islam n’amoindrit pas les sources de richesses et encore moins les moyens par lesquels elles s’obtiennent. De même qu’Il n’a pas été laissé le libre choix aux âmes mesquines et avares, dans leur rapacité et leur aspiration [dans l’accomplissement de la Zakat] ; et enfin, cet acte est le plus grand moyen qui mène à l’accomplissement du bien et l’amélioration des peuples.
avatar
Abu Luqman

Messages : 221
Date d'inscription : 02/12/2007
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant la Zakat

Message par Rose le Lun 16 Juin - 12:41

Salam alikom

Ramadan 2008 en prison
L'associationAumônerie musulmane,
61 rue Jeane d'Arc VILLENEUVE D'ASCQ,
tél : 03 20 47 68 00
vous convie
à pensez aux musulmans détenus dans les maisons d'arrêt.
Elle vous propose de leur offrir des colis de nourriture pour rompre leur jeûne.

Dattes, Saucisson (Kacher), Cacahuètes et paquet de gâteau

Cette association se situe sur Villeneuve d'Ascq, pour les contacter :
ANRJ
61 rue Jeane d'Arc
VILLENEUVE D'ASCQ,
tél : 03.20.47.68.00 / 06.82.03.98.77 / 06.74.57.54.13

Tract
Nous ouvrirons inchallah un point de réception à la mosquée de Raismes, incha Allah.

http://acmr1.free.fr/index.php?page=spiritualite&id=24

QUALLAH NOUS RECOMPENSE AMINEEEEEEEE

Rose

Messages : 41
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concernant la Zakat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum