La dispute...

Aller en bas

La dispute...

Message par Ihsen le Ven 18 Jan - 21:43

La dispute…




Abû Umâma رضي الله عنه rapporte que le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit:

« Celui qui évite la dispute, étant dans l’erreur, une demeure lui sera construite dans la périphérie du Paradis ; celui qui évite la dispute en ayant raison, elle lui sera construite au milieu du Paradis ; et celui qui parfait son comportement elle lui sera construite en haut du Paradis. »

Rapporté par Abou Dawoud, cité dans le livre « Le savoir, son statut et ses mérites » du Cheikh Al Albani



Mu’adh Ibn Jabal رضي الله عنه rapporte que le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit :

« Je garantis une demeure à la périphérie du Paradis à celui qui évite la dispute, alors qu’il a raison, une demeure au milieu du Paradis, à celui qui évite de mentir même pour rire et une demeure en haut du Paradis a celui qui parfait son comportement. »

Rapporté par Al Bazzar et At Tabarâni, cité dans le livre « Le savoir, son statut et ses mérites » du Cheikh Al Albani



Abû Umâma رضي الله عنه rapporte que le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit :

« Les gens ne se sont égarés après avoir été sur le droit chemin qu’après s’être adonnés à la polémique. » Ensuite, il a cité : « Ce n’est que par polémique qu’ils te le citent comme exemple » (Sourate Az Azukhruf v.58)

Rapporté par At Tabarâni cité dans le livre « Le savoir, son statut et ses mérites » du Cheikh Al Albani



‘Aicha رضي الله عنها rapporte que le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit :

« La personne qu’Allah déteste le plus est la personne dure dans les querelles. »

Rapporté par Al Bukhari, Muslim, At-Tirmidhi et An Nisâ’i, cité dans le livre « Le savoir, son statut et ses mérites » du Cheikh Al Albani



Le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a entendu des personnes qui se disputaient en dehors de son appartement. L’un d’eux disait : « Allah n’a-t-il pas dit ceci et cela. » et l’autre disait. « Allah n’a-t-il pas dit ceci et cela. » Alors il est sorti énervé et a dit : « Est-ce cela que je vous ai ordonné, ou est-ce avec cela que j’ai été envoyé, que vous devriez confronter quelques parties du livre d’Allah contre d’autre parties ? »

Rapporté par l’Imam Ahmad (2/178, 181 and 196), Ibn Maajah (no. 85), `Abdullaah ibn Ahmad dans as-Sunnah (no. 86) et al-Baghawi dans Sharhus-Sunnah (1/260). Al-Boosayri l’a declaré sahih dans Zawaa'id Ibn Maajah (1/4) comme pour Cheikh al-Albani dans Sharh `Aqidah at-Tahaawiyyah (p. 218)

Ihsen

Messages : 131
Date d'inscription : 08/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dispute...

Message par achiqatlmadina le Ven 18 Jan - 23:31

celui qui me garantit ce qu'il a entre les mâchoires (c'est à dire sa langue) et ce qu'il a entre ses jambes, je lui garantis le paradis." (Boukhâri et Mouslim).
On comprend dès lors pourquoi le Messager d'Allah (sallâllâhou alayhi wa sallam) recommandait avec tant d'insistance aux croyants et aux croyantes d'éviter les paroles futiles et inutiles et de préférer à celles-ci le silence. On devrait souvent méditer sur les conseils qu'il (sallâllâhou alayhi wa sallam) avait donné à Ouqba Ibné Âmir (radhia Allâhou anhou), qui lui avait questionné au sujet de la réussite... Il lui avait répondu: "Retiens ta langue, demeures chez toi le plus possible (littéralement: "que ta maison te contienne") et pleures sur tes fautes." (Tirmidhi - Hadith fiable).
Bien sûr, dans le cas d'une personne qui désire dire du bien, le silence ne sera pas préférable. En effet, la bonne parole a été qualifiée d'aumône par le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) dans un Hadith cité dans le Sahîh Boukhâri.
Notre "éthique du langage" s'alimente également de l'ensemble des directives qui ont été énoncées dans le Qoran et la Sounnah concernant les propos que le croyant et à la croyante doit nécessairement se préserver...
Parmi ceux-ci, il y a les disputes et les discussions violentes ("djidâl"), les polémiques ("mirâ'") et les querelles ("khousoûmah"). L'Imâm Adh Dhahabi (rahimahu lah), dans son ouvrage traitant des péchés majeurs, "Al Kabâïr", consacre un chapitre entier pour dénoncer la gravité et les effets néfastes des polémiques et des disputes. Il y rapporte notamment les propos de l'Imâm Nawawi(rahimahu lah) à ce sujet, qui dit:
"Sache que la discussion peut aussi bien être fondée sur un droit que sur de faux arguments. Allah dit (en faisant allusion au premier type de discussion): "Ne discute avec les Gens du Livre que de la manière la plus courtoise" - Il dit aussi: "Discute avec eux de la meilleure manière." (et au sujet du second type de discussions,) Allah dit: "Ne discutent au sujet des Signes d'Allah que ceux qui ont mécru." (L'Imâm Nawawi r.a.) dit: "Si la discussion a pour objet la connaissance de la vérité et son affirmation, dans ce cas, elle est louable. Mais si elle faite pour repousser la vérité ou s'il s'agit d'une discussion âpre avec ignorance, elle est méprisable."
Ensuite, l'Imâm Dhahabi r.a. relate les propos de l'Imâm Ghazâli r.a. visant à désigner les querelles qui sont condamnables:

"En vérité, le mépris et le blâme s'appliquent pour celui qui se querelle en tort, sans aucune connaissance (...) Est aussi condamnable (l'attitude de) celui qui se dispute pour récupérer son droit en manifestant de l'acharnement et de la violence, en forgeant des mensonges, en lésant son vis-à-vis et en le dominant. Il en est de même pour celui qui mêle dans sa discussion des propos blessant et de nature à nuire, alors qu'il n'en a nullement besoin pour récupérer son droit ou qui ne se dispute que par entêtement, afin d'avoir le dessus sur son opposant et le briser. C'est donc (tout) cela qui est méprisable." Il continue un peu plus loin en ces termes: "Et la discussion est de nature à développer l'animosité et à attiser la colère. Et lorsqu'il en est ainsi, la rancune se crée entre les deux personnes concernées, à tel point que l'un se met à se réjouir du malheur de l'autre et il s'attriste lorsque son opposant est joyeux. Il délie alors sa langue pour salir l'honneur de la partie adverse. Celui qui se dispute se trouve donc confronté à tous ces maux, dont le moindre est la préoccupation permanente du cœur, à tel point que même lorsqu'il se trouve en prière, son esprit est troublé par cette discussion et cette polémique. Il ne peut ainsi trouver la sérénité (ou la stabilité). La dispute âpre est donc la source du mal, tout comme la querelle. C'est la raison pour laquelle l'homme ne devrait ouvrir la porte de la discussion qu'en cas de nécessité absolue."

Après cette longue citation, l'Imâm Dhahabi r.a. cite quelques Traditions se rapportant à cela, et parmi celles-ci, on trouve les propos suivants rapportés par Ibné Abbâs (radhia Allâhou anhou):

"Il te suffit comme péché que d'être constamment en train de te quereller."

Qu'Allah nous préserve tous d'une telle attitude ! Âmine

Je conclurai avec un humble et ultime rappel: N'oublions pas que cette vie qui nous a été accordée représente pour nous le capital que nous devrons nécessairement faire fructifier afin de trouver le succès éternel dans la Vie Future. Ne gaspillons donc pas ce précieux "capital temps" (dont nous aurons à répondre devant Notre Créateur) dans des polémiques et des discussions âpres et inutiles, qui n'augmentent en rien notre foi et ne font que porter atteinte à notre spiritualité. Utilisons-le plutôt avec intelligence et discernement, afin de répandre le bien autour de nous.

Qu'Allah protège et renforce notre foi et nous guide vers les actes qu'Il agrée. Âmine

allah 'azza wajal a dis:sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance."
wallahu ta3ala a3la waa3lam.
avatar
achiqatlmadina

Messages : 117
Date d'inscription : 21/11/2007
Age : 36
Localisation : maroc

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dispute...

Message par Ihsen le Sam 19 Jan - 1:08

Amine na'am jazak Allahu khair

Soyons vigilants dans nos propos
Pensons aux conséquences, aux dégats des mots
Allah 'azza wa jal dit dans le Coran :
Alors veillent sur vous des gardiens, des nobles scribes qui savent ce que vous faites [Sourate 82, Verset 10-12]
wa inna 'alaikuum lahaafiziin kiraaman kaatibiin ya'lamuuna maa taf'aluun

Ihsen

Messages : 131
Date d'inscription : 08/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dispute...

Message par achiqatlmadina le Sam 19 Jan - 4:43

j'aimerais avant tout, profiter cet occasion pour m'excuser auprés de toute personne que jai touché et jai causé mal sans intention de le faire, et de demander pardon à mon createur pour le temps passé et les discutions âpres, futiles et sans science .et hamdolillah que jai eu les consequences de cela ds ma vie et que jai pu connaitre ma faute avant mon décés,,,laka lhamdu hamdan kathirane moubarakane fihe, mil'a samawatti wal arddi wama baynahuma.

et merci frere fillah de nous avoir ramener des sujets qui est la cause parfois du repentir(attawba).



Pour mériter le pardon de Dieu lorsque le péché concerne ta relation avec Dieu, il faut 4 choses :
*-sentir la honte en faisant ou après avoir fait le péché,
*- demander pardon à Dieu
*- lui promettre de ne plus refaire
*-en fin dans la mesure du possible faire ce que tu Lui as promis.

// *- si le péché touche aux humains,
*-avec des 4 choses à faire cités en haut
il faut en plus payer un prix "kaffara" pour mériter le pardon de Dieu,acceptés donc mon excuse comme "kaffara".


et allah temoin que jai pardonné tout le monde sans exceptions, pour les petits et les grands mals.

qu'allah renforce notre fois, nous preserve et qu'ils nous guide vers les actes qu'ils agrée..amiiiiiiine
avatar
achiqatlmadina

Messages : 117
Date d'inscription : 21/11/2007
Age : 36
Localisation : maroc

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dispute...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum