qiyam layl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

qiyam layl

Message par Invité le Sam 8 Déc - 8:03

les bienfaits de qiyam layl

bismillahi ar-rahmani ar-rahim

salam alaikoum wa rahmatoullah wa barakatouh

rappelons l'importance et les bienfaits de qiyam layl...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: qiyam layl

Message par Invité le Sam 8 Déc - 8:46

La nuit possède un statut particulier en islam. ALLAH Le Très-Haut dit :

« Ô toi, l’enveloppé dans tes vêtements ! Lève-toi pour prier, toute la nuit, excepté une petite partie ; la moitié, ou un peu moins ; ou un peu plus. Et récite le Coran, lentement et clairement. Nous allons te révéler des paroles lourdes à porter. La prière nocturne est plus prégnante et plus propice pour la récitation. Tu as, dans la journée, à vaquer à de longues occupations. Et rappelle-toi le Nom de ton Seigneur et consacre-toi totalement à Lui » [2]


On retrouve des aspects de ce statut privilégié dans les hadîths suivants. At-Tirmidhî rapporte selon une bonne chaîne de garants :

« On dit : “Ô Messager d’Allâh ! Quelles invocations sont les plus susceptibles d’être exaucées ?” Il répondit : “Celles de la fin de la nuit et celles formulées à l’issue des prières prescrites.” » Les Six [3], excepté An-Nasâ’î, rapportent de la part du Messager d’Allâh - paix et bénédictions sur lui - le hadith suivant :
« Notre Seigneur descend chaque nuit au ciel inférieur lorsqu’arrive le dernier tiers de la nuit et dit : “Y a-t-il quelqu’un qui M’invoque afin que Je l’exauce ? Y a-t-il quelqu’un qui Me demande afin que Je lui octroie ? Y a-t-il quelqu’un qui implore Mon pardon afin que Je le lui accorde ?” »

Les prières nocturnes jouissent d’un statut privilégié en islam, ainsi que les invocations et l’imploration du pardon pendant le dernier tiers de la nuit. Il en est de même pour les prières prescrites de la nuit et de l’aube en congrégation, et les invocations spécifiques qui suivent la prière de l’aube :
« Quiconque accomplit la prière de la nuit en congrégation est comme celui qui aura prié la moitié de la nuit, et quiconque accomplit la prière de l’aube en congrégation est comme celui qui aura prié toute la nuit. » [4]
« Ces deux prières - celle de l’aube et celle de la nuit - sont les plus ardues pour les hypocrites. Si vous connaissiez leur valeur, vous y viendriez même en rampant sur vos genoux. » [5]
« Quiconque accomplit la prière de l’aube en congrégation, puis s’assied pour invoquer Allâh jusqu’au lever du soleil, puis accomplit deux cycles de prière, récoltera une rétribution équivalente à celle d’un pèlerinage majeur (hajj) et d’un pèlerinage mineur (`umrah) parfaitement accomplis, parfaitement accomplis, parfaitement accomplis. » [6]

[2] Sourate 73, Al-Muzzammil, versets 1 à 8.
[3] Les Six désignent les six principaux compilateurs de Hadith, à savoir : Al-Bukhârî, Muslim, Abû Dâwûd, At-Tirmidhî, An-Nasâ’î et Ibn Mâjah. NdT
[4] Hadîth rapporté par Muslim et Mâlik.
[5] Hadîth rapporté par Abû Dâwûd.
[6] Hadîth rapporté par At-Tirmidhî, jugé bon par consolidation

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: qiyam layl

Message par Invité le Lun 10 Déc - 1:00

'Aïcha (رضي الله عنها) a dit : "Le Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم ) veillait tellement dans la nuit que la peau de ses pieds se fendilla. Je lui dis : "Pourquoi fais-tu cela? Ô Messager de Dieu! Alors que Dieu t'a effectivement absous de tous tes péchés passés et à venir".
Il dit : "Est-ce qu'il ne m'appartient pas de me comporter en homme reconnaissant?" (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon 'Ali ( رَضِيَ اللَّهُ عَنهُ), le Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم) vint leur rendre visite la nuit, lui et Fâtima (son épouse et la fille du Prophète). Il leur dit : "Pourquoi donc ne priez-vous pas?" (Al-Boukhâri, Mouslim)

Sâlem, le fils de 'Abdoullâh Ibn 'Omar ( رَضِيَ اللَّهُ عَنهُما ), rapporte que, d'après son père, le Messager de Dieu (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم ) a dit : "Quel homme bon que Abdullàh si du moins il priait une partie de la nuit!"
Sâlim dit : "Depuis cette remarque, 'Abdoullâh ne dormait plus que peu dans la nuit". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Ibn Mas'oûd ( رَضِيَ اللَّهُ عَنهُ) rapporte : "On a parlé au Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم ) de quelqu'un qui s'était endormi une nuit jusqu'au matin".
Il dit : "Voilà un homme dans les oreilles duquel le Diable a uriné". (Al-Boukhâri, Mouslim)
Selon Abou Hourayra ( رَضِيَ اللَّهُ عَنهُ ), le Messager de Dieu (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم) a dit : "Quand l'un de vous s'endort, le Diable fait trois nœuds derrière sa tête en disant sur chacun d'eux : "Que ta nuit soit longue! Dors!" S'il se réveille entre temps et évoque Dieu exalté, l'un de ces nœuds se délie. S'il fait ses ablutions, le deuxième nœud se délie. Et s'il prie, les trois nœuds se délient tous. Ainsi il se réveille plein d'énergie et l'haleine bien odorante; sinon son haleine sent mauvais et il est plein de paresse". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Hourayra ( رَضِيَ اللَّهُ عَنهُ), le Messager de Dieu (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم) a dit : "Le meilleur jeûne après celui de Ramadan est celui du mois de Dieu "Mouharram". La meilleure prière après les prières obligatoires est celle de la nuit". (Mouslim)

'Aïcha (رضي الله عنها) a dit : "Le Messager de Dieu (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم) faisait onze unités de prière (de nuit). Il restait en prosternation le temps que met l'un de vous à réciter cinquante versets (environ un quart d'heure) avant de relever la tête. Il faisait deux unités de prière avant la prière du Fajr (l'aube). Puis il se couchait sur le côté droit jusqu'à ce que le Muezzin vînt l'appeler à la prière". (Al-Boukhâri)

Houdhayfa (رَضِيَ اللَّهُ عَنهُ) a dit : "J'ai prié une nuit avec le Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم). Il débuta la lecture par le chapitre "La vache". Je me suis dit : "Il va sans doute se courber au verset cent". Mais il poursuivit sa récitation et je me suis dit : "Il va le lire en entier dans une unité de prière. Il poursuivit et je me suis dit : "Il va se courber à sa fin". Mais il enchaîna avec le chapitre "Les femmes" puis celui de "La famille de 'Imràn". Il récitait pourtant en bien articulant tous les mots. Quand il passait par un verset contenant une glorification de Dieu, il Le glorifiait. Quand il passait par un verset contenant une invocation de Dieu, il L'invoquait. Quand le verset contenait une demande de la protection de Dieu contre le Diable, il la faisait. Puis il se courba et se mit à dire : "Gloire et pureté à mon Seigneur Le Très-Grand!" Sa position courbée était presque aussi longue que sa position debout. Puis il dit : "Que Dieu entende celui qui L'a loué! Notre Seigneur! A Toi la louange". Puis il se redressa et resta aussi longtemps que lors de sa position courbée. Puis il se prosterna et dit : "Gloire et pureté à mon Seigneur Le Plus Haut!" Sa prosternation dura autant que sa station debout". (Mouslim)

Selon Abou Hourayra et Abou Sa'îd ( رَضِيَ اللَّهُ عَنهُما ), le Messager de Dieu (صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم ) a dit : "Lorsque quelqu'un réveille son épouse pendant la nuit, et font leur prière tous les deux ou font deux unités de prière ensemble, ils seront comptés parmi les invocateurs et les invocatrices". (Abou Dâwùd)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: qiyam layl

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum